Pose à sec sur gravier. Le gravier constitue un support de pose avec un grand pouvoir de drainage. Il permet de mettre en oeuvre des revêtements de grand impact esthétique sans support en béton, même dans les endroits où il n'est pas possible de construire ou poser des sols permanents. Caractérisée par une esthétique contemporaine, la pose à sec sur gravier constitue une solution pratique et polyvalente pour mettre en valeur patios, tonnelles, passages piétons, sentiers, terrasses panoramiques, zones autour de piscines privées et, de manière générale,
les cours et les espaces de relaxation.

Instructions pour la pose à sec sur gravier

1. Préparation du support de pose

  • Prévoir un élément de confinement, soit une bordure, sur le périmètre de la surface destinée au revêtement de sol pour assurer un bon maintien.
  • Retirer une couche de terrain, à titre indicatif de 10 cm (sol peu meuble) à 20 cm (sol meuble).
  • Niveler la surface de pose avec râteau, règle et niveau.
  • Raffermir la surface du sol pour une meilleure stabilité du revêtement.
  • Disposer sur la surface de pose un tissu non-tissé (TNT) pour bloquer la végétation.
  • Placer une couche de gravier à granulométrie mixte (16-35 mm) sur une épaisseur d'environ 10 cm afin de permettre l'écoulement de l'eau de pluie.
  • Effectuer un compactage énergique du support de pose qui doit présenter une inclinaison d'au moins 2 % afin d'assurer un drainage approprié.


2. Lit de pose

  • Réaliser un lit de gravier d'une granulométrie de 4-8 mm sur une épaisseur d'au moins 10 cm et niveler parfaitement. Il est important que le lit de pose soit bien plat pendant toute la durée des travaux.


3. Pose des dalles

  • La pose à sec permet de marcher immédiatement sur les dalles pendant leur installation.
  • L'alignement des joints doit être contrôlé tous les 5 m de progression de la pose.
  • Le revêtement de sol est consolidé à l'aide d'une pointe et d'un marteau en caoutchouc (blanc) pour obtenir une planéité appropriée.


4. Réalisation des joints

  • Il est conseillé de poser les dalles céramiques avec au moins 4 mm de joint en utilisant les croisillons appropriés. Les joints peuvent être laissés vides ou peuvent être remplis de sable fin éventuellement stabilisé par du ciment.