Pose collée sur chape. La pose collée sur chape est idéale pour habiller, en extérieur, les zones carrossables, industrielles ou urbaines, les parkings et les rampes de garage, puisque la surface posée est extrêmement résistante aux charges dynamiques et concentrées. Contrairement à la pose à sec, en cas de pose sur chape, les joints entre les dalles doivent être remplis de mortier-joint ciment, et il faut donc prévoir des joint de dilatation dans le projet de pose.

Instructions de pose collée

1. Pose des dalles

  • Procéder à la pose des dalles avec une colle pour extérieur en suivant les consignes de la colle en question (C2S2 selon la norme EN 12004). Il est conseillé d'appliquer la technique du double encollage pour mieux compacter le lit de pose (procédure recommandée pour les sols exposés à de fortes contraintes).

2. Réalisation des joints

  • Il est obligatoire d'appliquer une pose à joints ouverts avec largeur variable, non inférieure à 5 mm, et d'utiliser des mortiers-colles à base de ciment de classe 2 (CG2 selon la norme EN 13888).

3. Joints

  • Il est obligatoire de faire des joints de dilatation de largeur non inférieure à 5 mm (à l'exception des joints de structure) qui doivent arriver au-dessus du revêtement.
  • Les joints de fractionnement doivent subdiviser la surface en mailles carrées ou rectangulaires, mais avec un rapport entre les côtés non supérieur à 1,5 m. Les mailles peuvent avoir des dimensions comprises entre 3x3 m et 4x2,5 m environ.
  • Des joints extérieurs doivent être réalisés au niveau des raccords sol-mur, des marches, des surélévations du sol, des colonnes, etc., par l'ajout d'un matériau compressible (par exemple, le polystyrène).

4. Nettoyage initial

  • Le premier nettoyage du sol après la pose est une étape fondamentale pour toutes les interventions suivantes et pour un entretien approprié.