Rewind : le dialogue entre les surfaces en grès d'une maison sicilienne

Rewind : le dialogue entre les surfaces en grès d'une maison sicilienne

Le studio LFSN interprète le lien entre présent et passé en dessinant des tapis de céramique pour un intéressant projet de récupération

 

Mazzarinoest une petite commune plongée au cœur de la campagne sicilienne, à quelques kilomètres de Piazza Armerina, célèbre pour les magnifiques mosaïques de la villa romaine du Casale. Ici, c'est la terre qui devient récit des personnes et des architectures, en les attachant indissociablement à une histoire très vieille qui refait parfois surface, charme et séduit.

Même une ancienne bâtisse rurale, sans particulière valeur architecturale, si elle est mise en symbiose avec la nature, peut écrire un chapitre de ce récit. C'est ce que nous affirment les deux jeunes architectes du studio LFSN, Livio Ficarraet Silvia Nardi qui, en 2017, ont suivi la récupération d'une construction des années 80 à Mazzarino.

L'intervention a suivi un fil conducteur bien précis : la simplification du bâti, l'identification de ses géométries les plus simples et primitives, la reconstruction du lien avec le paysage alentour à travers les formes de l'architecture et de la matière. À propos de cette dernière notamment, si le revêtement extérieur a pour mission de déclarer le lien avec l'origine et avec le lieu, les surfaces intérieures, quant à elles, doivent traiter la délicate question de la médiation entre ancien et nouveau.

E pour mener à terme cette fonction, rien n'aurait pu représenter meilleure aide pour les designers que la collection Rewind de Ragno. En laissant apparaître, sans crainte, des traces de son usage ancien, le grès cérame imitation ciment se révèle l'instrument parfait pour mettre d'accord tous les espaces de la nouvelle habitation qui, à l'intérieur, se déploie sur une surface d'environ 200 mètres carrés.

Deux volumes architecturaux, à l'évolution principalement longitudinale, perpendiculaires l'un à l'autre, sont unis par une sorte de fermeture à glissière, rehaussée par une structure métallique colorée qui revendique son caractère de nouveauté. Au sein des deux volumes, les revêtements de sol affichent un développement uniforme pour dessiner, dans les pièces plus grandes, des tapis céramiques : le bord se compose d'un mélange d'hexagones, posés dans les nuances Vanilla, Polvere et Peltro, alors que le centre est habillé d'une fantaisie régulière formée par les carreaux 75x75 cm en gris Polvere.

Le traditionnel toit en bâtière couronne l'intérieur dans ses trois dimensions, en l'embrassant de façon intime et profonde, tandis que les baies vitrées, régulièrement réparties, encadrent l'extérieur et l'absorbent dans une dimension perceptive unique.

  • Grès imitation ciment et tapis de céramique en équilibre entre hier et aujourd'hui
  • Grès imitation ciment et tapis de céramique en équilibre entre hier et aujourd'hui
  • Grès imitation ciment et tapis de céramique en équilibre entre hier et aujourd'hui
  • Grès imitation ciment et tapis de céramique en équilibre entre hier et aujourd'hui
  • Grès imitation ciment et tapis de céramique en équilibre entre hier et aujourd'hui
  • Grès imitation ciment et tapis de céramique en équilibre entre hier et aujourd'hui
  • Grès imitation ciment et tapis de céramique en équilibre entre hier et aujourd'hui

Vous pourriez également être intéressé par

En cliquant sur « Envoyer », je déclare avoir au moins 14 ans et je consens au traitement de mes données à caractère personnel pour l'inscription à la newsletter, conformément à l'art. 2.4 de lanote d'information