Il existe des terres qui se racontent à travers la lumière, le bleu du ciel et de la mer et les matériaux de leur architecture, comme Les Pouilles, dont le nom d'origine, Apulia, évoque le lien avec les civilisations romaine et grecque, dont les vestiges sont à chaque pas, au détour du plus petit chemin.

À quelques kilomètres de Bari, Molfetta fait face à la mer, blottie contre son noyau historique et son port. Et c'est lentement que l'on découvre son centre plein de charme, son passé et ses ruelles tortueuses inondées de soleil sentant la nature et la terre.

Le lieu en lui-même et l’architecture des nouvelles structures d'hébergement nous y incitent, puisque chaque année elles accueillent touristes et curieux venus des quatre coins du monde.

S’il est une adresse à placer en tête de liste, c’est bien celle d’Inde á la terre, un gîte que Gabriella Azzolini, architecte et décoratrice, a conçu avec amour et souci du détail. Le respect des origines constitue le point de départ de l'organisation des nouveaux espaces qui présentent un parfait équilibre entre ancien et nouveau, tradition et innovation.

À la base, la pierre locale représente une sorte de cocon protecteur issu du passé, solide. À l'intérieur, l'atmosphère est étonnamment chaleureuse et caressante. La nouvelle géométrie des espaces, multipliés par le reflet du verre et des glaces, dessine des pièces modernes et lumineuses dans lesquelles passer des jours entiers, faisant l'éloge du repos et de la lenteur.

Seule l'esthétique du bois pouvait créer le lien parfait entre l'histoire des lieux et les nouvelles exigences. D'où le choix de Woodsense, un grès imitation bois à la crémeuse variante Beige, en 20x120 cm, élégant et facile à poser même là où la géométrie est aussi erratique que le cours des ans.

Dans l'une de ses salles de bains, l'élégance, douce et lumineuse, a pris forme dans le grès cérame Patina, la proposition Ragno idéale pour ceux qui aiment l’uniformité de la résine et ceux qui, en outre, rêvent de lire sur les surfaces en grès les traces laissées par le tempset les gestes réitérés du quotidien, génération après génération.

Sur les murs et les sols, les dalles de 75x75 cmet de 75x150 cm créent une enveloppe uniforme sans trop l'être, habilement valorisée par l'éclairage d'intérieur et la blancheur immaculée de la céramique des sanitaires.

Éclatant et doux au toucher comme à la vue, les éléments d'Inde á la terre font des suggestions anciennes un intérieur préservant la mémoire du lieu de vie qu'il fut jadis.

  • Inde á la terre : projet en grès imitation bois et résine - 1
  • Inde á la terre : projet en grès imitation bois et résine - 2
  • Inde á la terre : projet en grès imitation bois et résine - 3
  • Inde á la terre : projet en grès imitation bois et résine - 4
  • Inde á la terre : projet en grès imitation bois et résine - 5
  • Inde á la terre : projet en grès imitation bois et résine - 6
  • Inde á la terre : projet en grès imitation bois et résine - 7
  • Inde á la terre : projet en grès imitation bois et résine - 8
  • Inde á la terre : projet en grès imitation bois et résine - 9
  • Inde á la terre : projet en grès imitation bois et résine - 10
  • Inde á la terre : projet en grès imitation bois et résine - 11
  • Inde á la terre : projet en grès imitation bois et résine - 12

Collections connexes