Le défi que pose la circularité

Temps de lecture: minutes

La circularité est une approche fondamentale de la durabilité environnementale. Elle repose sur la récupération, la régénération et la réutilisation de matériaux et de ressources dans l’objectif de réduire le gaspillage et les déchets et de préserver les ressources naturelles.

Pour notre part, nous avons développé un modèle de production à cycle fermé : il prévoit l’utilisation des déchets de production, la récupération des emballages, des effluents de processus et de l’excès de chaleur qui se génère lors de certaines phases de production comme la cuisson.

Cette qualité écologique de tout le cycle industriel permet de limiter la consommation des ressources naturelles et de réduire l’impact environnemental grâce au rétablissement morphologique et à la récupération de la végétation des carrières, à la gestion contrôlée des déchets, à l’optimisation des consommations d’énergie et à la réutilisation des eaux industrielles.

Papier et emballages recyclés et imprimantes soucieuses de l'environnement

La production d’emballages traditionnels demande une grande quantité de ressources, notamment du pétrole, de l’énergie et de l’eau. En utilisant des emballages fabriqués à partir de matériaux recyclés, nous parvenons à réduire la quantité de déchets mis en déchetterie, la consommation d’énergie et les ressources nécessaires à la production de nouveaux emballages.

Nos emballages sont 100 % recyclables et nos palettes sont produites avec du bois provenant notamment de forêts certifiées selon le système FSC (Forest Stewardship Council), c’est-à-dire provenant d’exploitations forestières bien gérées et traçables. Le papier utilisé pour nos catalogues généraux est lui aussi certifié FSC, 100 % recyclé et a permis de préserver en 2023 plus 2450 arbres.

L’utilisation d’imprimantes de dernière génération dans tous nos bureaux constitue également un pas de plus vers l’utilisation responsable des ressources. En 2023, 180 nouvelles machines ont été installées. Elles réduisent l’impact sur l’environnement grâce à de plus faibles émissions de CO2 et une consommation moindre d’énergie : d’une part, les toners de ces imprimantes sont plus petits et génèrent moins de déchets à éliminer, d’autre part, l’impression est plus rapide et permet d’obtenir plus de pages avec moins d’énergie.
À travers l’acquisition de ces machines, Marazzi Group adhère par ailleurs à des projets certifiés de reforestation à l’échelle mondiale.

Récupération de 100 % des déchets de processus

La production de carreaux génère une part de rebuts, des déchets inertes qui devraient être mis en décharge, gaspillant ainsi de l’énergie et des ressources. Notre technologie nous permet de récupérer 100 % des déchets crus et cuits, c’est-à-dire issus de carreaux non cuits ou cuits rejetés du processus en raison de défauts ou de cassures, puis de réintroduire dans le processus de broyage des matières premières tout ce qui était auparavant considéré comme déchet.

Récupération des déchets

99,6 % des déchets issus du processus de production et de l’entretien sont acheminés vers des opérateurs spécialisés dans la récupération des matériaux. Seul 0,4 % de l’ensemble des déchets générés par notre entreprise finit en déchetterie